Le MAS gagne son ticket pour la Finale

Publié le par Foire2Fès

Suite aux événements qui ont entaché la rencontre comptant pour la demi-finale (retour) de la http://www.actudumaroc.com/photo/basket-maroc.jpgCoupe du Trône, entre le Moghreb de Fès et l’Itihad de Tanger, une rencontre arrêtée a 4’35’’ de la fin, et ce, après le geste du joueur du MAS, Ben Adams, sanctionné par les arbitres par une faute antisportive, comme le stipule le règlement. Mais l’irruption sur l’aire du jeu par le joueur Saïd El Fath (IRT), suivie par celle d’Adil Taryaoui (IRT), a ajouté l’huile sur le feu.

Donc, devant l’ampleur des événements, le Bureau Fédéral s’est réuni en urgence le mardi soir au siège de la Fédération sis au complexe Moulay Abdallah, une réunion qui a duré plus de cinq heures de débats acharnés où on était unanimes : l’avenir du basket-ball national passe en premier, un basket qu’on doit tirer vers le haut et non vers le bas.

D’un côté comme de l’autre, on attendait avec impatience le résultat, personnellement durant la soirée, je n’ai reçu pas de moins de trente communications, pour connaitre le verdict. Un verdict qui va tomber aux environs de 22 heures 30.

Dans sa déclaration au téléphone, juste après le verdict, le Président de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball, M. Nourredine Ben Abdenbi. «Il ne faut pas qu’on laisse la violence «tuer» l’avenir d’une discipline».
Donc, match gagné pour le MAS, sur le score acquis sur le terrain (76-55), les joueurs Saïd El Fath, Adil Taryaoui, et Amr-Allah de la formation de l’IRT, ainsi que le joueur du MAS, Ben Adams, écopent d’une suspension de six rencontres, dont quatre avec sursis, la rencontre MAS-IRT, prévue à la salle du 11 Janvier pour le compte de la huitième journée du championnat (retour), va se jouer à huis clos.

Du moment que le sport n’est qu’un jeu, soyons tolérants dans l’avenir pour ne plus voir nos rencontres se transformer en combats de rue.

Commenter cet article