Réussite de la régionalisation élargie Intégration des données de l'identité nationale

Publié le par Foire2Fès

La réussite du chantier de la régionalisation élargie est tributaire de l'intégration des données historiques M. Biadillahfondamentales constitutives de l'identité nationale, a affirmé, vendredi à Fès, Mohamed Cheikh Biadillah, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (Pam).
 
«Un projet si audacieux comme celui de la régionalisation élargie doit prendre en compte tous les éléments de l'identité marocaine dans ses dimensions et prolongements historiques, son ancrage spirituel et ses multiples expressions modernes», a dit M. Biadillah, qui s'exprimait lors d'une journée d'étude sur «La régionalisation et les questions de l'identité et de la diversité culturelle».

«Les aspects ayant trait à l'environnement géographique et social, à la langue, au sentiment d'appartenance et à la culture, à la fois comme expression de particularisme et outil de mobilisation, sont des ingrédients indispensables à l'amélioration du fonctionnement des régions», a-t-il ajouté.

Il convient, à ce propos, Selon le SG du Pam, de réfléchir sur les moyens susceptibles de faire de la diversité culturelle et identitaire un accélérateur du développement régional et un outil de consécration du sens d'appartenance au territoire régional.

Outre les aspects historiques, la régionalisation avancée est appelée à inclure les nouvelles données intervenues avec la modernité, la désagrégation des anciennes structures sociales, la mobilité des hommes, l'émigration et les nouvelles aspirations à la démocratie, auxquels s'ajoutent les aspirations régionales et culturelles à une reconnaissance de patrimoine, a-t-il dit.

S'attardant sur l'installation de la Commission consultative de la régionalisation (CCR), M. Biadillah a souligné que cette initiative Royale pose les jalons d'une gouvernance territoriale moderne et inaugure une nouvelle génération de réformes institutionnelles.

Il a indiqué, dans ce sens, que la modernisation des modes de gestion de l'espace territorial requiert, entre autres, le changement des outils de travail obsolètes et la révision des textes de lois dépassées.

Revenant, par ailleurs, sur la proposition marocaine d'accorder une large autonomie aux provinces du Sud, M. Biadillah a souligné que cette initiative constitue la solution idoine pour régler ce conflit autour du Sahara marocain et permettre aux pays du grand Maghreb arabe de relever les défis auxquels sont confrontés les peuples de la région.

S'inscrivant dans le cadre d'une série de rencontres organisées par le Pam dans différentes régions du royaume, cette journée d'étude connaît la participation de potentialités académiques d'horizons divers.

Plusieurs thèmes figurent à l'ordre du jour de cette rencontre, dont «Vision cultuelle de la régionalisation», «Identité et spécificités universelles, nationales et régionales», «Régionalisation élargie et diversité» et «Diversité des modèles de régionalisation et rôle des facteurs culturels».

MAP

Commenter cet article