Une enseignante américaine tue trois personnes

Publié le par Foire2Fès


Amy Bishop risque la peine de mort.

Après avoir appris qu'elle ne serait pas titularisée, cette femme a ouvert le feu vendredi dans l'université de l'Alabama.Les établissements scolaires américains sont frappés par un nouveau drame. Vendredi, une enseignante a ouvert le feu dans l'université de l'Alabama à Huntsville, tuant trois personnes et en blessant trois autres. Cette femme, Amy Bishop, a été interpellée et inculpée de meurtre. Elle risque la peine de mort. Son mari aurait également été arrêté par la police et soumis à un interrogatoire.

 

Selon la chaîne de télévision locale WAFF, qui se réfère à un responsable de la police, l'auteur de la fusillade a commencé à tirer peu après avoir appris, lors d'une réunion dans le département de biologie, qu'elle n'obtiendrait pas sa titularisation. Neurobiologiste de Harvard, jugée «instable émotionnellement» par le mari d'une des victimes, elle avait rejoint l'université d'Alabama en 2003. Les trois personnes tuées dans la fusillade étaient des employés de l'université. Il s'agit du président du département, Gopi Podila, ainsi que deux professeurs, Maria Davis et Adriel Johnson.

 

L'université d'Alabama compte environ 7.500 étudiants. Elle est réputée pour son département scientifique qui travaille en étroite collaboration avec un programme de la NASA. Il s'agit du deuxième incident avec armes à feu sur un campus de la région en une semaine. Vendredi dernier, un garçon de 14 ans a été tué dans une école de la ville de Madison, semble-t-il par un autre élève. La fusillade la plus meurtrière de l'histoire du pays s'est déroulée dans une université de Virginie, lorsque, le 16 avril 2007, un étudiant avait tué 32 personnes sur le campus de Virginia Tech avant de se donner la mort.

 

 

Source: www.lefigaro.fr

Commenter cet article