Tourisme au Maroc : Le Maroc se positionne en destination touristique de long séjour, selon un quotidien canadien

Publié le par Foire2Fès

Le Maroc reste parmi les "principales destinations qui se prêtent bien à de longs séjours" et "de toutes les destinations populaires du bassin méditerranéen", écrit samedi le quotidien canadien "La Presse". 

Le Maroc est la destination "où on bénéficie des températures les plus douces", précise le journal dans un article publié dans la rubrique "Vacance/Voyage l'hiver au soleil", qui s'attarde sur "des destinations pour les longs séjours" notamment certaines villes et régions touristiques, la diversification de l'Offre et les différents chantiers touristiques réalisés ou en cours de réalisation au Maroc.

L'auteur de l'article a rappelé que "le Maroc a mis en oeuvre un plan de développement -Vision 2010- afin de tripler le nombre de touristes qu'il reçoit chaque année", mettant en exergue le patrimoine culturel des villes marocaines et les avantages accordés aux touristes en matière d'offre, de logement et d'activités touristiques.

Il a notamment cité "à Agadir, la grande station balnéaire aménagée au bord d'une plage de six kilomètres de long, dans le sud du pays", la mise en valeur des stations "Mogador, réplique d'une casbah marocaine, près d'Essaouira", Taghazout et Plage Blanche, au sud du Royaume.

Pour ce qui est des excursions, l'auteur de l'article souligne que les séjours "sont généralement vendus en combiné avec des circuits des villes impériales (Rabat, Meknès, Marrakech et Fès) ou des circuits du Grand Sud, donc la plupart des vacanciers qui y séjournent connaissent déjà une partie des principaux attraits du pays".

"Du côté des excursions d'une journée, les plus populaires sont Taroudant, Immouzer, Tiznit, à l'entrée du désert, et Taghazout (...) qui est aussi la plus belle plage pour la pratique du surf au Maroc", s'est-il réjoui.

Le long séjour ne concerne pas seulement les retraités, mais également les autres catégories désireuses de "mettre l'hiver en mode "pause" et de profiter de tarifs particulièrement bas", écrit le journaliste.

MAP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article