PNPCC Une avancée dans la lutte la maladie au Maroc

Publié le par Foire2Fès

 Le Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC), lancé mercredi sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Salma, constitue une avancée majeure dans la lutte contre cette maladie au Maroc eu égard à sa vision ambitieuse et réaliste.

«Avec ce Plan, cette feuille de route, l'avenir de la lutte contre le cancer au Maroc est désormais tracé», avait souligné SAR la Princesse Lalla Salma dans son discours prononcé lors de la 56e session du Comité régional de l'OMS-EMRO en 2009 à Fès.

Le Plan, qui s'étale sur une période de 10 ans (2010-2019) et devra nécessiter un budget global estimé à 8 milliards de dirhams, prévoit la mise en place de 78 mesures déclinées en actions concrètes embrassant les cinq axes du Plan à savoir la prévention (30 mesures), la détection précoce (13 mesures), la prise en charge diagnostique et thérapeutique (18 mesures), les soins palliatifs (13 mesures) et les mesures d'accompagnement (4 mesures).

Défier le cancer, priorite du ministere
Au Maroc, on recense environ 30.500 nouveaux cas de cancer chaque année, dont plus de 1.200 enfants. Ce fléau serait responsable de 7,2% de tous les décès.

Le coût de prise en charge du cancer est très élevé et la situation est d'autant plus préoccupante que plus de deux tiers de la population n'ont aucune couverture médicale.

Selon un document retraçant les grandes lignes du PNPCC rendu public à l'issue de la cérémonie de lancement, jusqu'à 90% du coût de certains cancers sont à la charge des patients.

Objectifs ambitieux
Elément clé d'une politique moderne de santé publique, le PNPCC définit un programme stratégique pour les dix années à venir.

La vision de ce plan est de prévenir et de contrôler les cancers à travers une approche multisectorielle proposant des actions concrètes, durables et régulièrement adaptées, selon les priorités, aux contextes socio-économique et culturel du pays.

Ce Plan permettra une utilisation rationnelle et pertinente des ressources existantes et d'en mobiliser d'autres afin de mieux répondre aux besoins des patients. Elaboré dans le respect des recommandations internationales, le PNPCC démontrera son efficacité et sa pertinence par des avancées rapides dans la lutte contre le cancer.

Ainsi, les résultats attendus de la mise en œuvre de ce Plan pour la période 2010-2019 est notamment de réduire de 30% la prévalence des risques comportementaux et environnementaux.

Il s'agit également de disposer d'un programme de dépistage précoce déployé à l'échelle nationale permettant de dépister au moins 50% des femmes représentant la population cible pour les cancers du sein et du col de l'utérus.

Le Plan ambitionne également d'assurer des infrastructures répondant aux normes et des ressources humaines compétentes et motivées à travers tout le Royaume, d'atteindre une prise en charge de 100% des patients selon des normes internationales et de guérir 50% des patients pris en charge.

Le PNPCC vise, en outre, à disposer d'un réseau de soins palliatifs à l'échelle nationale.

Mobilisation générale
Portée par une volonté politique forte, la lutte contre le cancer doit amener les différents acteurs de la santé à unir leurs forces et à collaborer autour d'un objectif commun, celui de réduire la morbidité et la mortalité dues à cette pathologie.

Véritable chantier national, le PNPCC aura un impact positif sur tout le système de santé à travers une action complémentaire par l'ensemble des professionnels de la santé, les patients et leurs proches. L'implication de tous les autres départements, de la société civile et du secteur privé est nécessaire pour relever avec succès ce défi, qui est avant tout un combat humain, un enjeu pour la vie.

Le PNPCC est porté par des valeurs fortes telles que l'équité, la solidarité, la qualité et l'excellence, ce qui requiert la mobilisation de tous afin d'apaiser la souffrance des personnes atteintes de cette maladie funeste et de leurs proches.

MAP

Commenter cet article