Maroc, fermeture d'un journal culte

Publié le par Foire2Fès

Fès 

Survenue après de multiples rebondissements politico-judiciaires, la fermeture du Journal hebdomadaire, titre culte de la presse indépendante au Maroc, contraint de cesser ses activités parce qu'il n'avait pas payé ses cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale, inquiète les milieux de la presse. Le Palais agit-il sur le terrain économique afin de reprendre la main sur le plan politique? Plusieurs journaux, ainsi que les principaux distributeurs de presse, sont passés récemment dans l'escarcelle de sociétés proches de l'ONA -Omnium nord-africain- un conglomérat financier contrôlé par la Siger (anagramme de Regis), holding où sont logés les actifs royaux et que préside le secrétaire particulier du roi, Mounir Majidi.

 

 

Source :

www.lexpress.fr

Commenter cet article