Le roi Mohammed VI du Maroc offre un cheval à la France

Publié le par Foire2Fès

PARIS, 5 nov 2009 (AFP) - Le roi Mohammed VI du Maroc a offert un cheval de race barbe au Haras national du Pin (Orne), a annoncé jeudi Franck Le Mestre, directeur de l’établissement public.

"Cheval de Berbèrie", Ouadoud, un étalon à la robe grise, âgé de 6 ans, qui est né au Haras Royal de Bouznika, devrait arriver en Normandie avant le 20 novembre, a précisé M. Le Mestre. "J’ai rencontré le roi en audience privée lors du Salon du cheval du Maroc à El Jadida au mois d’octobre, où nous avions présenté des chevaux de race Percheron car il n’y a pas de chevaux de trait au Maroc. C’est à cette occasion que le roi a donné le cheval barbe marocain à la France +avec beaucoup d’honneur et un peu de déchirement+", a raconté le directeur du haras. Le cheval barbe, traditionnellement associé aux peuples du Maghreb, est originaire d’Afrique du Nord sur un territoire s’étendant de la Libye au Maroc. Il est élevé depuis l’antiquité pour la chasse, la guerre, la parade et le travail. C’est le compagnon traditionnel des nomades et des éleveurs des Atlas et des Hauts Plateaux. Considéré comme le "vaisseau amiral des Haras nationaux", le Haras du Pin, qui compte une trentaine d’étalons de toutes races et reçoit chaque année plus de 150.000 visiteurs, entretient des relations avec le Maroc depuis de nombreuses années, notamment en matière de formation et d’échanges culturels, selon Franck Le Mestre. Ouadoud devrait être présenté au public dans le cadre du Salon du Cheval de Paris qui se tiendra du 5 au 13 décembre à Paris-Nord Villepinte.

Commenter cet article