Le 7-ème festival de Fès " Jazz in Riads ", du 8 au 10 octobre

Publié le par foire2fes

Cette édition, qui bénéficie encore une fois du label "DjangodOr, trophées internationaux du Jazz", apporte à la http://idata.over-blog.com/2/80/39/21/bleu-triton-jazz-festival.jpgprogrammation une dose supplémentaire de diversité et d'ouverture musicale pour soutenir le rayonnement international du festival.

Alors que les précédentes éditions du "Jazz in Riads" lui ont permis d'acquérir ses lettres de noblesse, la fondation Esprit de Fès, sa principale initiatrice, envisage cette année de positionner durablement ce festival sur la scène mondiale en donnant d'avantage de place au jazz.

Une triple programmation comprenant des conférences et projections, le matin, un festival "in" et un festival "off ", l'après-midi et le soir, attend le public, trois jours durant.

Pendant la matinée, des conférences et projections sur le jazz, accompagnées d'une exposition permanente intitulée " l'arbre du Jazz ", sont prévues au somptueux Musée Batha. L'Institut français de Fès abritera, lui aussi, deux projections-conférences les 9 et 10 octobre.

Le chêne pluri-centenaire du Musée Batha abritera les concerts payants du "Festival in", qui a invité des troupes et artistes de tout premier plan comme Louis Winsberg Septet, Monica Passos Quartet, le Golden Gate Quartet, Hadouk Trio et Keltic Tales Quintet.

C'est Louis Winsberg Septet qui ouvrira le bal de cette édition, avec au menu un concert intitulé " Marseille-Marseille ", une recette à base de Jazz arabo-andalou pimentée de flamenco et de Gnaouas.

Au programme du "Festival off ", des concerts gratuits à Bab Makina, lieu qui peut contenir à lui seul plusieurs milliers de personnes. Là aussi la programmation sera aussi riche que diversifiée : Amar Sundy Sextet, Post Image Sextet et Hindi Zahra Sextet.

La Médina vibrera également au son déambulatoire du Roller Brass Band, du fanfare sur roller mêlant musique festive et roller dance.

En donnant cette année une place importante au festival "off ", les organisateurs veulent donner au "Fès Jazz In Riad Festival" plus d'ampleur musicale et plus de poids en terme de visibilité et donc d'image. Un atout, selon eux, pour la ville de Fès et un cadeau pour qu'un large public puisse venir écouter gratuitement du jazz dans cette majestueuse ville.

 

MAP

Commenter cet article