La sainte alliance populiste

Publié le par Foire2Fès

Le parti de l’Istiqlal se rapproche de plus en plus du Parti de la justice et du développement (PJD). Pas de quoi étonner, les deux partis se ressemblent. La dernière trouvaille du maire de Fès est en fait un signal et une menace adressés au PAM. Le PI sort l’épouvantail PJD pour dire au PAM, et indirectement à l’USFP, qu’il est capable de faire beaucoup de mal en travaillant sur les questions d’éthique. En choisissant Hamid Chabat pour inaugurer les hostilités, le PI a actionné sa machine populiste alors que les partis visés situent le débat un peu plus haut. D’où la fronde sur les débits de boissons alcoolisées. La sainte alliance est désormais réelle.

Commenter cet article