Fès-Tourisme: Encore une baisse des nuitées

Publié le par Foire2Fès

 

· Le taux d’occupation a reculé de 5 points en février

· Animation, promotion et transport aérien…la riposte


C’EST officiel. Fès vient d’enregistrer sa deuxième baisse des nuitées après celle enregistrée en janvier dernier. En témoignent, d’ailleurs, les statistiques du mois de février publiées par le département de tutelle. Des statistiques qui font état d’une hausse de la moyenne nationale de 11% alors que la capitale spirituelle plonge dans le rouge.
En effet, le nombre estimé de nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés a enregistré une légère baisse (-3%) en février 2010 par rapport au même mois de l’année précédente. Ainsi, les catégories d’hôtels classés 3, 4 et 5 étoiles cumulent presque 80% des nuitées totales enregistrées à Fès au cours du premier mois de l’année en cours.
Dans le détail, les catégories d’hôtels 3 et 4 étoiles affichent des résultats négatifs en terme de nuitées, en comparaison avec janvier 2009 (-18% pour les 3étoiles, -5% pour les 4 étoiles) alors que les 5 étoiles ont enregistré une hausse de + 5%.
Quant au taux d’occupation, il a baissé de cinq points par rapport à février de l’année précédente pour se situer à 31%. Au cours des deux premiers mois de l’année 2010, le taux d’occupation des chambres dans les établissements d’hébergement classés à Fès a également reculé de cinq points par rapport à la même période de l’année précédente pour s’établir à 29%.
Pour les responsables du ministère du Tourisme, la légère baisse des nuitées constatée en février (-3%) s’explique par les résultats négatifs enregistrés par les touristes résidents, dont les nuitées ont connu une baisse importante de -43% atténuée par l’augmentation de nuitées des touristes non-résidents (+38%). Même constat pour le cumul des nuitées sur la période janvier -février 2010, qui ont affiché une baisse de (-2%) suite au recul des nuitées du marché interne (-41%) compensée par l’augmentation des nuitées des touristes non-résidents (+36%). De leur côté, professionnels du tourisme et hôteliers tablent sur les nouvelles dessertes aériennes. A cet égard, la compagnie aérienne irlandaise Ryanair a créé récemment la ligne Fès-Pise (Italie). Le vol inaugural du mercredi 7 avril est arrivé à l’aéroport Fès-Saïss avec plus d’une centaine de passagers. Six vols hebdomadaires sont prévus pour cette liaison. Avec cette nouvelle ligne, l’aéroport de Pise devient le deuxième aéroport desservi par Ryanair depuis Fès-Saïss après Milan-Bergame. A noter que ce vol de la low-cost irlandaise porte à 118 le nombre de fréquences hebdomadaires de l’aéroport de Fès. Ce dernier s’apprête à accueillir d’autres dessertes dans les jours qui viennent. Il s’agit en effet de Fès-Londres (Stansted) et Fès- Paris (Orly). Ces vols permettront en outre d’élargir les offres destinées à la communauté marocaine résidente en France/Angleterre et Italie, aux hommes d’affaires et aux professionnels du tourisme. D’autre part, avec près de 120 rotations hebdomadaires, l’aéroport Fès-Saïss commence à montrer ses limites. Les responsables de l’Office national des aéroports (ONDA) en sont conscients.

 

L'economiste

Commenter cet article