Fès à l'honneur à Strasbourg

Publié le par Foire2Fès

La ville marocaine, haut-lieu de la culture arabo-andalouse, est, d'ores et déjà, présente sur le marché de Noël de la ville française, plus précisément à la Place du Château, où l'on pourra découvrir des objets de l'artisanat fassi.

Une délégation conduite par le maire de Fès, Hamid Chabat, effectuera à cette occasion une visite à Strasbourg du 2 au 5 décembre prochain, selon un communiqué de la Ville et Communauté urbaine de Strasbourg.

Le 3 décembre, le prestigieux Orchestre arabo-andalou de Fès, représentant majeur de la tradition arabo-andalouse sur la scène internationale depuis 1946, année de sa création, se produira à l'Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse, aux côtés de la Chorale judéo-andalouse de Strasbourg, Hevrat David Hamelech, dans le cadre du Festival Strasbourg-Méditerranée.

«Véritable creuset où se croisent les traditions d'Europe, d'Afrique et d'Orient, où se mêlent les civilisations juive, chrétienne et musulmane, Fès partage avec Strasbourg cette même recherche de cohabitation harmonieuse des religions et des cultures», souligne le communiqué.

Comme Strasbourg, «avec son cœur historique», Fès a vu en outre l'un de ses principaux joyaux du Moyen-âge -sa médina- classé patrimoine mondial par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), ajoute le document, rappelant que les deux villes, «pour avoir su attirer chacune au cours du Moyen-âge philosophes, théologiens et artistes de premier ordre, ont également en commun un même passé universitaire et intellectuel».

Ces multiples affinités ont servi de point d'ancrage à un rapprochement politique, confirmé en septembre 1999 par la signature d'une convention de coopération. Il s'agissait de la première fois que Strasbourg engage avec une ville du sud de la Méditerranée un partenariat d'envergure.

L'accord de partenariat entre les deux villes a été renouvelé pour la troisième fois le 14 novembre 2008 autour de trois axes innovants : préservation du patrimoine, assainissement de l'eau, et formation des professionnels de santé.
 
Map

Commenter cet article