Fès à l'heure avec le 8e Festival du malhoun

Publié le par Foire2Fès

La 8e édition du Festival de Fès du malhoun, s'est ouverte jeudi en nocturne avec un concert de l'orchestre d'art populaire de Tétouan, conduit par maître Lamine Châchoue.

 

Lors de ce concert, l'ensemble tétouanais a présenté un florilège des plus beaux chants du malhoun devant un public averti.

Auparavant, le president du Festival, Hamid Chabat a, notamment, souligné que cette manifestation culturelle est le résultat d'efforts déployés par diverses potentialités qui militent pour la promotion du malhoun qui a su préserver son cachet patrimonial, grâce à sa double tradition orale et écrite (manuscrits) aux efforts notamment d'artistes .

Selon les organisateurs, cette manifestation artistique s'est érigée au fil des années en «pôle d'attraction notamment pour les mélomanes et les férus de la musique du malhoun, qui recèle des richesses au niveau de l'apprentissage de l'art et de l'écoute musicale».

Les concerts programmés seront donnés par des orchestres de Tétouan, d'Erfoud (Sijilmassa), de Meknès (Al Assala), de Marrakech et de Fès.

En marge de ces concerts, un débat sera organisé sur le thème de « l'art du Malhoun entre l'éloquence des poèmes et la beauté du chant», avec la participation de Mohamed Amine Alaoui (Meknès), Abdelmajid Fennich (Salé), Moulay Idriss El Jabli (Marrakech) et Abdeslam Chami et Rachid Bennani (Fès).

Initié par la commune urbaine de Fès, en collaboration notamment avec le Conseil de la région et le Conseil de la préfecture, ce festival sera marqué également par l'organisation d'un concours national sur l'écriture des «Q'çaid» (poèmes) du malhoun./ le matin.ma

 

MAP

Commenter cet article