Economie : 1,73 MMDH pour la scolarisation d'une large frange d'enfants

Publié le par Foire2Fès

Le ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la Recherche scientifique, Ahmed Akhchichine, a indiqué, vendredi à Fès, qu'un budget de 1,73 milliard de dirhams a été alloué cette année pour «faire face aux obstacles socio-économiques qui entravent la scolarisation d'une large frange d'enfants contre 760 millions de dirhams l'année dernière». 

Cet «effort sans précédent» du gouvernement est consenti pour permettre d'atteindre les objectifs fixés au niveau des différents axes du programme d'urgence, a dit le ministre, qui présidait le Conseil d'administration de l'Académie régionale d'éducation et de formation de Fès-Boulemane, (AREF), réuni en sa 8e session sous le thème «Tous pour une école de la réussite».

Il a en outre précisé qu'un certain nombre de projets butent toujours sur une série de difficultés devant être résolues pour «augmenter le rythme des réalisations et assurer le suivi de ce qui est programmé» en matière d'extension de l'offre éducative et de mise à niveau des établissements scolaires et de leur approvisionnement en eau et électricité.

Il a également souligné la nécessité pour son département d'améliorer le système de gestion des ressources allouées au secteur pour réaliser les objectifs fixés dans le cadre du plan d'urgence, précisant que l'école marocaine jouit désormais d'une attention particulière, qui a abouti notamment à la mise sur pied d'une commission interministérielle, présidée par le Premier ministre.

Pour sa part, le wali de la région Fès-Boulemane, Mohamed Rharrabi a fait savoir qu'il a été procédé depuis 2006 dans le cadre du programme transversal de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à la création de 6 bibliothèques scolaires, de 14 salles de classes polyvalentes et de deux projets à usage sportif pour une enveloppe globale de 2,25 millions de dirhams.

Il a été décidé aussi de créer 18 centres d'enseignement préscolaire et de mettre à niveau deux autres centres pour un coût de 15 millions de dirhams, a-t-il dit.

Il a rappelé de même que l'Académie régionale d'éducation et de formation s'est engagée à mettre à niveau en 2009 quelque 39 établissements scolaires et 5 internats, précisant que les travaux de réalisation de 21 établissements sont déjà en cours.

Deux autres établissements ont été déjà restaurés par le Conseil de la préfecture de Fès alors que le Conseil de la ville s'est engagé à prendre en charge la mise à niveau de sept établissements, a-t-il noté.

De son côté, le directeur de l'Académie régionale d'éducation et de formation de Fès-Boulemane, Mohamed Ould Dada est revenu en détail sur les réalisations accomplies depuis la dernière session du Conseil d'administration (24 juin 2009), précisant qu'il été procédé dans ce cadre à la construction notamment de trois écoles, cinq lycées-collèges et de deux lycées qualifiant. Il a procédé dans le même ordre d'idées à l'agrandissement de sept écoles, huit lycées-collèges, quatre lycées qualifiant et d'un internat, a-t-il ajouté.

Il a annoncé aussi que les 505 établissements scolaires de la région ainsi que les 160 inspecteurs et tous les responsables des délégations d'enseignement relevant de l'Académie vont bénéficier du programme national d'équipement en ordinateurs portables et connexion Internet.

A l'issue de ses travaux, le Conseil a adopté le budget de l'Académie pour l'exercice 2010 et des conventions de partenariat conclues avec un certain nombre d'opérateurs.
 
Map

Commenter cet article