Création d'Entreprises: Légère diminution de 3%

Publié le par Foire2Fès

http://www.conseilsmarketing.fr/wp-content/uploads/2008/09/creation-entreprise.jpg

Le repli des créations d'entreprises est à imputer aux effets de la crise internationale et les investissements dans la pierre demeurent en tête.

 

Le nombre des créations d'entreprises est en baisse à Fès selon les chiffres du centre régional d'investissement de Fès-Boulemane. Prés de 582 nouvelles entreprises ont été crée au titre du 1er semestre 2010 représentant une légère diminution de 3% par rapport à la même période de l'année 2009. Ce repli est à imputer selon Youssef Rabouli, directeur du CRI de Fès- Boulemane, aux effets de la crise internationale. « Les investisseurs sentent toujours le poids de la crise. Mais cela ne remet pas en cause la dynamique que connait la région.

Le Maroc reste d'ailleurs l'un des rares pays à ne pas être très affecté par la crise internationale et les investisseurs étrangers en sont conscients et c'est ce qui les encourage à délocaliser leurs activités au Maroc et à y développer leurs investissements. Et Fès présente aujourd'hui plusieurs atouts pour drainer plus d'investissements et tout est fait pour faciliter l'acte d'investir », précise Youssef Rabouli. Ceci étant, les entreprises créées vont générer selon les chiffres du CRI de Fès-Boulemane quelques 2.900 emplois. De la répartition des créations par nature juridique, il ressort la dominance de la forme juridique « SARL » avec une part de 80% et les personnes physiques avec 19% du total. Côté activité, le BTP a toujours la côte auprès des investisseurs. Il s'accapare 35% du total, suivi du secteur du commerce avec une part de 34%. Au niveau du guichet d'aide aux investisseurs, 147 dossiers déposés ont été traités, ils portent sur des demandes d'autorisations et des projets d'investissement.

Parmi ces dossiers, 66 ont reçu l'avis favorable de la commission régionale d'investissement. Le montant global des investissements prévus pour ces dossiers approuvés correspond à 1,67 Milliards DH. Le nombre d'emplois prévus est de 8.912 emplois. « Le nombre des demandes d'investissement dans le secteur industriel a enregistré une évolution remarquable suite au lancement de l'opération de réception des demandes pour la nouvelle zone industrielle de Aîn Cheggag (province de Sefrou). Cette opération a suscité l'intérêt d'un ensemble d'investisseurs industriels désirant s'installer dans la région. De ce fait, en termes de bilan, le secteur de l'industrie vient en tête sur le plan quantitatif avec 30 projets approuvés, ce qui représente 45% du total », indique le rapport du CRI de Fès-Boulemane. Il est précisé aussi qu'en termes de valeur, les secteurs de l'industrie, du tourisme et du commerce ont enregistré une nette prédominance avec une part cumulée pour les trois secteurs de 85% du total des investissements prévus, ce qui correspond à un total de 1.413,53 millions DH.

Au niveau des emplois prévus, c'est le secteur du BTP qui demeure le plus grand pourvoyeur d'emplois avec une part de 84% du total des emplois à créer.
Le secteur du tourisme confirme aussi son importance en termes de valeur d'investissements prévus avec les différents projets lancés, et se positionne en tant que secteur phare de l'économie régionale. Le secteur du commerce est enrichi de son côté par deux projets importants. Il s'agit selon le CRI de Fès-Boulemane d'une extension du premier site Marajane de Fès pour le transformer en un complexe commercial intégré et de la création d'un grand magasin dédié aux meubles.

Au volet promotion et appui à la création d'entreprises, le CRI poursuit son soutien au programme « Moukawalati». Et ce malgré les nombreuses réserves que ce programme continue de susciter notamment en ce qui concerne les blocages financiers auprès des banques. « Au niveau de la région Fès Boulemane, plus de 1.490 jeunes inscrits au programme, 700 projets sélectionnés, 280 projets déposées au niveau des banques, 160* projets ont reçu l'avis favorable pour le financement et plus de 85 entreprises créées », indique le rapport du CRI. On y précise aussi au titre de du 1er semestre 2010, un plan d''actions a été adopté pour assurer la relance de ce programme national au niveau de la région. Ce plan cible deux phases principales. La phase avant financement comprend une action d'amélioration et de renfoncement de l'adhésion des jeunes au programme, à travers une nouvelle opération d'information et de sensibilisation par ce que son image est toujours affectée par les difficultés et les cas d'échec enregistrés dans les premières phases de son démarrage (période 2006-2007). La phase après financement concerne selon le rapport du CRI, le suivi avec les banques des dossiers financés par le biais de rencontres individuelles avec les porteurs de projets en difficultés pour les encadrer et les sensibiliser.

Dans ce cadre, le CRI indique avoir adressé un formulaire aux banques de la place pour collecter et mettre à jour les données relatives à cette étape. Sur la base des informations reçues, le CRI a mené, en collaboration avec l'ANAPEC, une opération de suivi et d'encadrement des projets en difficultés. A cet effet, 08 jeunes entreprises dont les dossiers sont classés impayés ont été contactées pour l'examen de leurs situations et des solutions possibles.

Le CRI se prépare à accueillir les MRE

Le Centre Régional d'Investissement Fès Boulemane, en collaboration avec la Wilaya de la région, a élaboré un programme spécial pour l'accompagnement du retour des MRE pendant cet été 2010. Ce programme débutera le 19 juillet 2010. Il vise la création d'un environnement favorable pour accueillir les MRE, traiter leurs questions et leur faire découvrir la dynamique de croissance enregistrée au niveau national et régional. Au programme la célébration le 10 Août de la journée nationale des MRE au siège du CRI. A noter que 06 projets de MRE ont été approuvés au titre du 1er semestre 2010 avec un montant global d'investissements prévus de 28,23 millions de Dhs. Le nombre d'emplois prévus correspondant à ces projets est estimé à 630 emplois. source: lematin.ma

Commenter cet article