CAN : l'Algérie se relance en battant le Mali (1-0)

Publié le par Foire2Fès

L'Algérie s'est relevée de son entrée ratée dans la CAN (défaite 3-0 contre le Malawi) en arrachant la victoire face au Malihttp://www.africanidade.com/content_images/5/Can%202010%20logo.jpg (1-0), jeudi à Luanda. C'est un but du défenseur Rafik Halliche, d'une tête bienvenue sur un coup franc de Ziani en fin de première mi-temps, qui a offert les 3 points aux Fennecs, qui peuvent encore croire à une qualification avant leur dernier match contre le pays hôte, l'Angola, dans le groupe A.

La réaction des Algériens était guettée, notamment après les forfaits de Yahia et Meghni (blessés) puis de Lemmouchia, parti officiellement "pour raisons familiales", officieusement parce qu'il ne supportait pas sa condition de remplaçant. Bref, un parfum de traversée du désert flottait au-dessus des Fennecs. Mais il faut croire que le ferme recadrage du président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua, et les foudres de la légende nationale, Rabah Madjer, ont porté leurs fruits.

Dans un match vitaminé, charriant aussi son lot de déchets, l'Algérie revitalisée et appliquée a posé son jeu, sans forcément toujours briller mais en gérant habilement les temps forts maliens, les deux débuts de période. Les Algériens ont également construit leur succès sur leur point fort, la solidité défensive, qui leur avait tant fait défaut contre le Malawi. Malgré une bonne pression des Maliens, et une possession de balle plutôt en faveur des partenaires de Djilla Diarra, l'Algérie parvenait à virer en tête à la pause grâce à une déviation opportune de la tête de Rafik Halliche, toujours précieux dans les airs.

Solide dans l'entre-jeu avec son trio Diarra-Seydou Keita-Momo Cissokho, le Mali se montrait bien peu inspiré à l'approche de la surface des verts. Ni le Manceau Maiga, ni le Nantais Ndiaye ne trouvaient d'ouvertures, et c'est finalement l'Algérie qui plaçait quelques contres souvent mal terminés. Au final, les hommes du sélectionneur Saadane ont assuré l'essentiel, la victoire qui leur donne un peu d'air avant de repartir au combat contre les Palancas Negras, avec une qualification en jeu dans un groupe A très ouvert. Avec un point en deux matchs, les Aigles du Mali devront toutefois s'imposer contre le Malawi, tou

Commenter cet article