Art & Culture: Affluence massive du public au 90è Festival des Cerises

Publié le par Foire2Fès

http://photos-f.ak.fbcdn.net/photos-ak-snc1/v1682/111/122/1294483939/n1294483939_30253293_1341.jpg

Le 90-ème Festival des cerises de Sefrou qui s'est achevé dimanche soir avec un défilé de la Miss cerisette et ses dauphines, a enregistré durant quatre jours (17-20 juin) une affluence massive du public.

Selon les organisateurs, des milliers de visiteurs nationaux et étrangers ont apprécié les moments forts de ce "plus vieux" festival du Royaume qui a pu renaître de ses cendres, grâce aux efforts inlassables de différentes potentialités de la province de Sefrou.

 

Le festival vise entre autres à promouvoir le développement de Sefrou, forte d'une image reconstruite et d'une renommée reconquise, notamment après de gros travaux de réaménagement de son espace urbain, de ses structures d'accueil et de ses sites écologiques.

Des groupes folkloriques originaires des contrées montagneuses de la région, ainsi que des artistes connus sur la scène artistique nationale ont contribué à la promotion et la réussite de ce Festival qui, selon ses initiateurs, sera déclaré "Patrimoine culturel immatériel".

Le Festival initié par le conseil municipal en collaboration avec les associations locales "Event" et "Hab Lmlouk", a offert, en outre, des animations quotidiennes à caractère artistique, culturel et sportif.

Le Festival, qui fait partie d'un patrimoine local transmis depuis trois générations, favorise, entre autres, une interaction des habitants de la ville de Sefrou avec leur milieu naturel représenté par le cerisier.

La cérémonie de clôture de cet événement a été rehaussée par un hommage rendu aux agriculteurs, aux artisans et à certaines potentialités de la province ayant contribué à la réussite de cette 90-ème édition.

Pour les organisateurs, la fête des cerises ou moussem "Hab Lmlouk" n'est pas seulement une activité culturelle ou artistique mais c'est une occasion pour exposer et vendre les différentes sortes de cerises cultivées dans l'oasis de la petite ville de Sefrou (28 km au sud-est de Fès) et ses environs.

Commenter cet article