Événements : Le 5ème Festival de Fès de la culture Amazighe du 02 au 05 juillet 2009

Publié le par Féstivals de Fès

Une palette d'intellectuels et d'universitaires représentant le Maroc ainsi que d'autres pays du monde arabe, d'Europe et d'Amérique du nord, prendront part à la 5ème édition du Festival de Fès de la culture Amazighe, prévue du 2 au 5 juillet prochain, annoncent les organisateurs.

Les participants au colloque du festival débattront ainsi du "multiculturalisme et de la démocratie dans le monde musulman" dans l'objectif d'établir des stratégies cohérentes permettant de consolider le dialogue interculturel, la cohésion sociale et la culture démocratique, affirme le directeur du festival, M. Moha Ennaji, lors d'un point de presse tenu jeudi à Fès.Les différents intervenants se pencheront au cours de leurs débats sur "de nouvelles pistes de réflexion et d'autres perspectives pour passer à une autre phase de débat sur la différence culturelle à une politique démocratique de justice sociale", explique le directeur du festival.

Ce rendez-vous culturel, souligne M. Ennaji, se veut une opportunité pour les experts, les chercheurs et les acteurs de la société civile de débattre des questions relatives à la démocratie et à la diversité culturelle et leur rôle dans la consolidation de la démocratie, du développement et de la cohésion sociale dans les pays musulmans.

Et d'ajouter que cette édition "sera une période privilégiée qui peut nous éclairer sur l'impact positif que le multiculturalisme en général et l'amazigh, en particulier, peut avoir sur la démocratie, le développement durable et la sauvegarde du patrimoine".

L'objectif majeur de cette rencontre socioculturelle, dit-il, est le rapprochement des Marocains à leur culture et leur histoire, et ce afin d'être fiers de leur origine, en l'occurrence le Royaume du Maroc, un pays ancré dont l'histoire et orienté assurément vers l'avenir.
Pour le directeur du festival, ce rendez-vous qui est un message fort d'union, de solidarité et de fierté nationales, célèbre une façon de vivre, de penser et de cohabiter dont les Marocains ont toujours eu le secret.
Selon le responsable, cette manifestation veut rendre visible et faire vivre l'apport de la culture populaire aux niveaux économique, social et culturel et de réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour promouvoir la culture amazighe.

Cette édition sera une occasion d'approfondir les connaissances sur les cultures de l'Islam et ses croisements avec l'Occident et contribuer au dialogue des civilisations et la reconnaissance de l'apport de l'Islam et des musulmans à la démocratie et à la paix dans le monde.

Organisée par la Fondation "Esprit de Fès", en partenariat avec l'Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM), le centre Sud-Nord pour le dialogue interculturel et la fondation BMCE, le festival sera marqué par un vibrant hommage qui sera rendu à M. Aziz Akhannouch pour sa contribution au développement régional et national et au grand écrivain marocain feu Abdelkebir Khatibi.

Des thèmes aussi riches que variés figurent également au menu de cette rencontre, dont "la démocratie au service du multiculturalisme", "multiculturalisme, laïcité et Islam", "la modernité en tant que dynamique de changement social" et "multiculturalisme et création artistique".

Cette édition comporte également des activités artistiques, des défilés d'habits amazighs, des chants de troupes populaires représentant notamment l'Irak, l'Italie, l'Algérie et la France ainsi que différentes régions du Royaume.

MAP

Commenter cet article